pourkoijeveille

Un site non-officiel créé par des veilleurs et des sentinelles pour témoigner

L’important c’est de semer !

Poster un commentaire

B3O1w5-CEAE-4sh_cigognes

Le lundi 24 novembre, date choisie par les veilleurs de Strasbourg et donnée aux Sentinelles de Paris afin qu’ils diffusent l’événement, était le premier jour de la session plénière du Parlement européen de novembre. Profitant de la médiatisation du Parlement à ce moment en raison de la venue du Saint Père le lendemain, la date de la veille était bien choisie.
Rassemblés vers 18h devant le Parlement, nous ne pûmes entrer comme prévu dans la cour d’habitude ouverte au public. En effet, le dispositif de sécurité s’était renforcé de centaines de CRS et de policiers, à la veille de la venue du pape. Entre 20 et 30 sentinelles ont veillé jusqu’à 20h, nous avons tous subi un contrôle d’identité justifié par « ce sont les ordres », et puis on nous a demandé de partir après 20h, car le dispositif se renforçait autour du Parlement.
Etre sentinelle face au Parlement européen fut pour moi une des multiples manières d’exprimer et de témoigner de ma résistance aux politiques néfastes, menées contre le bien commun, contre la vie, la famille, la dignité humaine et d’autres enjeux. Le Parlement traite d’un certain nombre de ces compétences, encore faut-il en voir leurs finalités et quels lobbys font pression. J’ai pu discuter du mouvement des sentinelles et de ce que nous faisions avec des policiers et une journaliste. Ce n’est pas grand chose, mon but n’était pas de faire du prosélytisme, juste de témoigner. L’important est de semer !
Sentinelle, c’est pour moi un acte simple, humble mais plein d’espérance et hautement symbolique. Pour le PE, c’est une exhortation, une demande aux parlementaires de mettre le bon sens et les lois naturelles au cœur de leurs entreprises, sans être ni europtimiste ni eurosceptique, hors des clivages et querelles partisanes qui gravitent autour de la question européenne. Je méditais en silence sur l’UE d’aujourd’hui, ses qualités et ses défauts. L’Europe m’apparaît comme une civilisation unie autour de quelques idées, valeurs, héritages. Ces idées, ce ne sont pas forcément celles souvent citées comme « l’Europe, c’est la paix ». C’est l’inverse, c’est parce qu’il y a la paix, qu’il y a l’Europe. Non, c’est plutôt une histoire commune qui a créé un lien fort : le Saint Empire Romain Germanique, les états pontificaux unissant les catholiques d’Europe ou les épreuves traversées dans la première moitié du 20ème siècle. La matérialisation de cette Europe, l’Union Européenne, pourrait, à mon sens, être un vecteur de cette unité, une mise en valeur de notre patrimoine. L’Union Européenne peut-elle évoluer en une instance supra-nationale, servant des intérêts communs à tous les pays dans tous les domaines ? Est-ce une chimère ? Un minimum de pragmatisme et de recul me dit que la remise en question peut être de mise.  Que ce soit sur le plan militaire, structurel ou économique, chaque pays peut-il se voir appliquer des politiques communes ? Ce n’est pas une question d’ouverture ou de théories économiques, c’est une différence de potentiels, de capacités et véritables intérêts. Contre les dérives artificielles de ce monde politique, levons nous. Les sentinelles d’Alsace, région portant le poids de lourdes épreuves vis à vis de l’Europe, seront souvent présentes au Parlement européen et devant les autres institutions européennes pour que se dessinent de vrais, beaux et grands projets en Europe.

@CigogneEnColere

 
Licence Creative Commons
L’important est de semer ! de @CigogneEnColere est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s