pourkoijeveille

Un site non-officiel créé par des veilleurs et des sentinelles pour témoigner

Je veille au chevet d’un homme déraciné

Poster un commentaire

Je veille au chevet d’un homme déraciné, indifférencié, d’un homme esclave d’un progressisme idéologique, qui ne se suffit même plus à lui-même.
Je veille une Europe, mon Europe, ma vieille Europe exsangue, blessée à mort et agonisante depuis la première guerre mondiale, véritable guerre civile dont nous n’avons peut-être pas encore bien cerné et évalué les conséquences.
Je veille un monde à la dérive, un monde immanent en perte d’héritage, un monde qui a perdu son chemin, un monde nihiliste et totalement relativiste ou tout se vaut, où même les mots n’ont plus de sens.

Je veille avec beaucoup de lucidité, comme tous les veilleurs, je sais que le mal est là.
Je veille avec beaucoup de lucidité, comme tous les veilleurs, je sais que le plus dur est devant nous, nous plongeons dans une nuit sans lune et sans étoiles.
Je veille avec beaucoup de lucidité, sans un gramme d’optimisme ni pessimisme, mais avec une très grande espérance.
Nous sommes les veilleurs,  » et du fond de la nuit, nous témoignons encore de la splendeur du jour et de tous ces présents  »

Je veille et je découvre (merci aux veilleurs), ce qui me touche et m’intéresse le plus, des hommes, leurs œuvres et leurs pensées, des hommes qui ont vu avant tous les autres, des hommes qui ont agi avant tous les autres.
Je veille et j’attache beaucoup d’importante à l’éclectisme des textes proposés (merci pour Gramsci), et je suis fasciné par la cohérence de la pensée qui s’en dégage veillées après veillées.

Je veille avec un soin infini sur Paul Valery et sa « crise de l’esprit », je pense à Bernanos, et à sa faculté à exprimer la joie, je veille Marc Bloch et son « étrange défaite »
Je veille les auteurs, penseurs et hommes d’action, je pense à Péguy, je pense à Saint-Exupéry, je veille notre « petit prince » qui sauvera le monde.
Je veille sur l’œuvre d’Ernst Jünger et « ses falaises de marbre »
Je veille Eugenio Corti et son « cheval rouge »
Je veille Simone Weil, et « la pesanteur et la grâce »
Je veille Hélie de saint Marc et « ses sentinelles du soir »
Je veille Jean-François Deniau, et son talent pour décrire ce que doit être le courage, et le démontrer par ses actes.
Je protège avec une infinie douceur les aphorismes de Gomez-Davila et Chesterton.
Je veille Aldous Huxley et George Orwell, qui ont si bien anticipé et imaginé « le meilleur des mondes » qui se construit, jours après jours, sous nos yeux ébahis.
Je veille Hannah Arendt, et son génie à décrire le mal.
Je veille Cormac McCarthy, je pense que beaucoup de veilleurs ont dû emprunter « La route »
Je veille Popieluszko et son courage pour la vérité, le courage des courageux, l’homme courageux parmi les courageux.

« Sentinelle, sentinelle, c’est en marchant le long des remparts dans l’ennui du doute qui vient des nuits chaudes, c’est en écoutant les bruits de la ville quand la ville ne te parle pas, c’est en surveillant les demeures des hommes quand elles sont morne assemblage, c’est en respirant le désert autour quand il n’est que vide, c’est en t’efforçant d’aimer sans aimer, de croire sans croire, et d’être fidèle quand il n’est plus à qui être fidèle, que tu prépares en toi l’illumination de la sentinelle, qui te viendra parfois comme récompense et don de l’amour »
Saint-Exupéry

Courage à tous les veilleurs.
N’ayez pas peur !!!

Vasco

Licence Creative Commons
Je veille au chevet d’un homme déraciné de Vasco est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s