pourkoijeveille

Un site non-officiel créé par des veilleurs et des sentinelles pour témoigner

 » L’être vulnérable qui se dresse face à un système tout puissant »

1 commentaire

Le 10 décembre 1957, à Stockholm, Albert Camus déclarait : « Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse ». Nous étions alors dans un contexte de guerre froide et la possibilité d’une guerre nucléaire hantait les esprits. Derrière, cette guerre nucléaire, on retrouvait un progrès technique issu d’une connaissance scientifique plus approfondie du noyau de l’atome. Dans le domaine des sciences du vivant aussi, l’homme a beaucoup progressé. Il est parvenu à comprendre les mécanismes de la reproduction cellulaire et de la genèse de l’homme. On le sait tous, là aussi, les progrès scientifiques sont majeurs et ils bousculent déjà les domaines du possible pour le pire ou le meilleur.

Einstein avait d’ailleurs parfaitement anticipé ces dérives en déclarant : « Notre monde est menacé par une crise dont l’ampleur semble échapper à ceux qui ont le pouvoir de prendre de grandes décisions pour le bien ou pour le mal. La puissance déchaînée de l’homme a tout changé, sauf nos modes de pensées et nous glissons vers une catastrophe sans précédent. Une nouvelle façon de penser est essentielle si l’humanité veut vivre. Détourner cette menace est le problème le plus urgent de notre temps. Il est hélas devenu évident aujourd’hui que notre technologie a dépassé notre humanité. »

Les sciences et techniques ont beaucoup progressées depuis Aristote alors que la morale n’a pas évolué. Aujourd’hui, il n’existe aucune barrière humaine qui puisse protéger l’homme de sa toute puissance. L’être humain seul est désarmé et semble condamné à se détruire. Néanmoins, une phrase qui nous a été donnée répond à ce besoin et peut encore nous sauver : « tout ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait ». Elle nous invite à une nouvelle façon de penser en plaçant le plus vulnérable d’entre nous au cœur de nos préoccupations.

Je veille car c’est une expression irrépressible et apaisée pour dire au monde que nous sommes là pour l’aider et contribuer à le sauver. La sentinelle est l’être vulnérable qui se dresse face à un système tout puissant disposant des médias et des forces de l’ordre mais dont les fondations ne tiennent plus. Le mouvement qui est né de l’opposition à la loi Taubira a fait émerger une tribune inattendue pour dire au monde qu’une autre société moins individualiste et plus soucieuse des plus fragiles est nécessaire. Je n’attend plus grand chose de la génération politique actuelle qui semble définitivement et de manière irréversible imprégnée par une culture consumériste et libertaire qui ne prépare aucun avenir, ne répond à aucun défit, permet tout et ne conduit finalement qu’à des impasses.

Enfin, je veille car la tâche de notre génération est grande ; elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse.

 

@totophe92130

Licence Creative Commons
 » L’être vulnérable qui se dresse face à un système tout puissant » de @totophe92130 est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 4.0 International.

Une réflexion sur “ » L’être vulnérable qui se dresse face à un système tout puissant »

  1. Merci pour ce beau témoignage! Persévérez avec constance, soutenu par la prière de ceux qui ne peuvent se joindre physiquement à vous tous!
    Amitiés
    Anne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s